Métaphore: Chance, malchance, qui peut le dire?

Coucou c’est Fafache

J’ai entendu cette petite histoire il y longtemps. Je l’ai trouvé sympa, et je vous la livre tel que je m’en souviens.


un beau cheval blanc

À une époque lointaine, dans un village en pleine campagne, un fermier gère péniblement sa ferme avec son fils.

Un jour de printemps, un magnifique cheval blanc sauvage s’installe dans l’enclos à bestiaux. Le fermier ferme l’enclos et récupère donc le cheval.

Les villageois voyant cela dirent au fermier: “tu as de la chance, un si beau cheval, il va pouvoir t’aider à la ferme”

Ce à quoi le fermier disait: “chance, malchance, qui peut le dire?”

Après un mois, le cheval sauta au-dessus de la barrière et s’échappa.

Les villageois voyant cela dirent au fermier: “quelle malchance, tu as nourri ce cheval et maintenant tu l’as perdu”

Ce à quoi le fermier disait: “chance, malchance, qui peut le dire?”

Quelques jours plus tard, le cheval était revenu avec tout un troupeau dans l’enclos

Les villageois voyant cela dirent au fermier: “quelle chance, tous ces chevaux vont te rendre riche”

Ce à quoi le fermier disait: “chance, malchance, qui peut le dire?”

Quelque temps plus tard, en tentant de débourrer les chevaux, le fils du fermier tomba et se brisa une jambe.

Les villageois voyant cela dirent au fermier: “quelle malchance, une telle blessure, ça va te créer des problèmes”

Ce à quoi le fermier disait: “chance, malchance, qui peut le dire?”

La semaine suivante, l’armée arriva dans le village pour recruter tous les enfants en âge et en état de combattre pour la guerre.

Les villageois voyant cela dirent au fermier: “tu as de la chance, ton fils a pu rester auprès de toi”

Ce à quoi le fermier disait: “chance, malchance, qui peut le dire?”

Et l’histoire peut continuer comme cela pendant longtemps…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *